Cadre de direction (CAFERUIS)

Les responsables d’une unité de travail assurent l’encadrement d’une équipe et des actions directement engagées auprès des usagers. Ils pilotent l’action dans le cadre des projets de service. Intermédiaires entre la direction et les équipes, ils sont en position d’interface dans les organisations.

Cadre de directionLa profession

Cadre de direction, le titulaire du CAFERUIS (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale) occupe un rôle clé pour la mise en œuvre des réponses aux besoins des usagers : enfants, adolescents, adultes qui sont en situation de handicap, de dépendance ; mais aussi, auprès de personnes en difficulté sociale, économique, familiale. Il est garant du respect de leurs droits et favorise une réflexion éthique au sein de son unité de travail.

Adjoint de l'équipe de direction ou responsable d’unité, il assure l’encadrement d’une équipe et des actions directement engagées auprès des usagers. Il pilote l’action dans le respect du projet et des missions de l’institution.

Sa position d’interface lui confère une fonction spécifique de communication interne.

L’exercice professionnel

L'encadrant et le responsable d'intervention sociale intervient dans les services et établissements relevant de la protection de l’enfance, de la réinsertion sociale ou du secteur médico-social ou sanitaire.

Les employeurs sont des structures associatives ou privées, les organismes de protection sociale, la fonction publique territoriale ou hospitalière : maison d’enfants à caractère social, centre d’hébergement et de réinsertion sociale, centre d’accueil d’urgence, établissement et service d’aide par le travail, foyer de vie, foyer d’accueil médicalisé, maison d’accueil spécialisée, institut médico-éducatif...

Les conditions d’admission

La formation est ouverte aux candidats remplissant l'une des conditions suivantes :

  • justifier d'un diplôme au moins de niveau III relevant du code de l’action sociale et des familles (DEASS, DECESF, DEES, DEEJE, DEETS) ;
  • justifier d'un diplôme homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau II ;
  • justifier d'un des diplômes d'auxiliaire médical de niveau III figurant dans le code de la santé publique (infirmière par exemple) et de deux ans d'expérience professionnelle ;
  • justifier d'un diplôme délivré par l'État ou diplôme national ou diplôme visé par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à deux ans d'études supérieures ou d'un diplôme certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au niveau III et de trois ans d'expérience professionnelle dans les secteurs de l'action sociale ou médico-sociale, ou de trois ans d'expérience dans une fonction d'encadrement ;
  • justifier d'un diplôme de niveau IV du code de l'action sociale et des familles (DETISF ou DEME), et de quatre ans d'expérience professionnelle dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux.

La sélection des candidats se fait sur dossier, puis les postulants sont convoqués à un entretien.

Les modes d’accès

La formation est accessible :

  • en formation initiale (voie directe), financée par certains Conseils régionaux,
  • en situation d’emploi, financée par l’employeur,
  • dans le cadre de la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

La formation

* Durée : 24 mois maximum.

* Formation théorique : 400 heures.

* Formation pratique : 420 heures, un stage se déroulant sur un ou deux sites qualifiants.

* Contenu de la formation

La formation est organisée autour de quatre Unités de Formation :

- conception et conduite de projets (90 h),

- expertise technique (150 h),

- management d'équipe (100 h),

- gestion administrative et budgétaire (60 h).

La durée des enseignements théoriques et de la formation pratique varie en fonction de la qualification et de l’expérience du candidat.

A NOTER : En conformité avec l'arrêté du 16 novembre 2005, des allègements de formation peuvent être consentis après vérification des diplômes, des connaissances et/ou de l'expérience professionnelle antérieure des demandeurs.

La certification

La formation est sanctionnée par un diplôme d'Etat délivré par le Ministère chargé des affaires sociales.

La certification comprend :

- la présentation et soutenance d’un mémoire portant sur la conception et la conduite de projets,

- la présentation d’un dossier technique en rapport avec l’activité professionnelle ou le lieu de stage,

- une étude de situation (oral) portant sur le management d’équipe,

- une étude de cas (écrit) portant sur la gestion administrative et budgétaire.

 

Références

* Décret n°2004-289 du 25 mars 2004 portant création du CAFERUIS

* Arrêté du 8 juin 2004 relatif au CAFERUIS

* Circulaire n°DGAS/4A/2004/412 du 2 septembre 2004 relative aux modalités de la formation préparatoire au CAFERUIS et à l'organisation des épreuves de certification

Arrêté du 28 février 2005 relatif au CAFERUIS