Appel à contribution de la revue « Les Cahiers du Travail Social » - Développement social et territoire

Le 06/05/2019

Appel à contribution de la revue

« Les Cahiers du Travail Social »

Développement social et territoire

 

Résumé

« Les Cahiers du Travail Social » est une revue éditée par l’Institut Régional du Travail Social de Franche-Comté. Son objectif principal et fondateur est de rendre compte aussi bien de recherches de professionnels ou d’universitaires, de présenter un point de vue personnel sur des aspects du travail social et de son évolution ou d’exposer une réflexion personnelle sur une étude de cas.

Elle est destinée aux étudiants, professionnels et chercheurs de l’action sociale et est devenue un outil pédagogique ouvert aux réflexions scientifiques et aux témoignages professionnels.

Annonce

Pour son numéro du second trimestre 2019, la revue s’attachera à interroger le rapport que le travail social entretient avec le territoire. Le contexte de crise qui perdure, incite de réinterroger les pratiques professionnelles afin de permettre le développement des personnes. En effet, les problématiques se complexifient et on constate qu’il devient de plus en plus difficile pour les acteurs, les professionnels de terrain comme pour les usagers de trouver les réponses adaptées à la mise en place d’une société où chacun pourrait trouver sa place dans le respect de ses différences (Besson 2008) et exercer pleinement sa citoyenneté (Plan d’action, 2015). Cette société serait, bien entendu, pensée de manière collective et coordonnée par tous les acteurs qui la composent.

L’objectif de cet appel à contribution est de comprendre en quoi le développement social peut permettre de « faire société » à différentes échelles au sein des territoires ?

Le développement social connaît actuellement un regain d’intérêt (Avenel 2017), impulsé par un contexte social qui a radicalement changé, entraînant entre autre une organisation spatiale des territoires de plus en plus complexe. L’accompagnement ne se fait plus dans une institution mais sur un territoire, qui nécessite de lier des lieux et des acteurs, dans le temps, rendant ainsi possible la mise en oeuvre d’une action censée n’être ni seulement catégorielle, ni seulement sectorielle (Palier, 1998). On passe ainsi d’une logique de publics et de dispositifs à une logique de territoire et de développement, où l’ensemble des acteurs doit être réuni dans la construction d’un projet commun. Cette logique implique les travailleurs sociaux à évoluer dans une nouvelle géographie (Denieuil, 2008).

Le territoire, doit ainsi être repensé, mais également le rapport des travailleurs sociaux et des usagers, au territoire. Considéré alors comme un système, le territoire devient ici un moyen de faire sens commun entre les acteurs et les institutions, qui s’ajustent en permanence autour de pratiques, de données, d’informations et de connaissances plus ou moins partagées et qui en assurent une traduction nécessaire (Moine, Sorita, 2015).

C’est la prise en compte du territoire dans la mise en oeuvre d’action en faveur du développement social que l’on souhaite éclairer ici.

 

Les articles doivent être envoyés pour le 30 septembre 2019

Documents et téléchargements