Les dossiers de l'UNAFORIS Ré-architecture des formations

Ré-architecture des formations

Le travail social est actuellement réinterrogé dans ses fondements au regard des différentes formes d’intervention sociale apparues au cours des 20 dernières années. Les établissements de formation au travail social et à l’intervention sociale sont au croisement de plusieurs dimensions en évolution. La formation prend sa place dans des domaines plus larges, elle devient un outil stratégique de déploiement des politiques sociales.

La réflexion sur la réarchitecture trouve son origine déjà dans les débats qui ont préparé les orientations pour les formations sociales 2011-2013.

Ensuite, le Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale 2013-2015 prévoit de refonder le travail social.

Les travaux engagés depuis début 2014 avec tous les partenaires concernés s’inscrivent donc dans une réflexion de fond sur l’évaluation de la question sociale et de l’intervention sociale en lien avec les EGTS.

L’évaluation de la réingénierie des diplômes menée en 2013 (cf. rapport Geste) vient alimenter les travaux sur l’architecture.

Les enjeux initiaux de la réarchitecture sont de permettre :

  • une meilleure lisibilité et visibilité de l’offre de formation,
  • l’inscription de l’offre de formation de l’enseignement supérieur européen,
  • l’adaptation aux besoins (nouveaux) du terrain / des employeurs.

La commission paritaire consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC) a été chargée par la DGCS de cette mission. Deux groupes nationaux ont ainsi été constitués : 

  • le groupe national « simplification des diplômes de niveau V »,
  • le groupe national CPC/EGTS : « complémentarité des métiers / ré-architecture des formations » (remarque : le sous-groupe de la CPC sur la réarchitecture des diplômes, mis en place en février 2014 a vu sa mission élargie, en assurant en même temps de rôle de groupe national sur la thématique « complémentarité des métiers du travail social et de l’intervention sociale » en charge de préparer  la partie du plan d’action, à partir du matériau réuni lors des inter-régions sur ce sujet, à présenter lors des Etats généraux du travail social fin 2014).

Les commissions permanentes UNAFORIS ont travaillé toutes les questions abordées dans les groupes de travail, pour préparer des positionnement, des contenus techniques, et alimenter au fur et à mesure les groupes nationaux issus de la CPC par le biais des personnes mandatées par l’UNAFORIS, à cette fin.

Le rapport final de ces travaux a été validé par la CPC du 15 décembre 2014 et remis à la Ministre Marisol Touraine et la Secrétaire d'Etat Ségolène Neuville le 18 février 2015.

 

> Pour toure question : communication@unaforis.eu

Actualités

Revue de presse (ré-architecture des formations) Quand quart-monde et travail social se rencontrent (Lien social, du 28 mai au 10 juin 2015) Suivre une formation commune avec des familles que l'on...