Educateur technique spécialisé (DEETS)

L’éducateur technique spécialisé est à la fois éducateur et spécialiste d’une technique professionnelle qu’il transmet aux personnes dont il a la charge. Il est ainsi spécialiste de l’adaptation ou de la réadaptation professionnelle des jeunes ou des adultes.

Educateur technique spécialiséLa profession

L’éducateur technique spécialisé (ETS) met ses compétences professionnelles - graphisme, espace vert, menuiserie, habillement, informatique, art du spectacle… - à la disposition de personnes qui ont des difficultés pour entrer ou retourner dans l’univers du travail.

Il intervient auprès d’enfants, adolescents, adultes, adultes vieillissants qui sont en situation de handicap, de dépendance ; mais aussi, auprès de personnes en difficulté sociale et familiale, ou inscrites dans un processus d’insertion ou de réinsertion.

L’ETS est à la fois éducateur,  parce qu’il accompagne la personne à s’insérer dans l’univers professionnel, technique et social. Il favorise leur épanouissement, leur autonomie… Technique, parce que son  savoir-faire professionnel – technique de production et d’apprentissage  –  servira de support à la relation éducative.

L’ETS a donc 3 missions interdépendantes :

  • l’accompagnement éducatif de la personne ou du groupe
  • la formation professionnelle de la personne, avec l’élaboration et mise en œuvre de son parcours d’insertion
  • l’encadrement technique de la production. Il organise et anime une équipe de travail en tenant compte des exigences éducatives et économiques.

L’exercice professionnel

L’ETS est un travailleur social. Il travaille au sein d’une équipe pluri-professionnelle en lien avec d’autres acteurs sociaux, médicaux, économiques et du domaine de la formation. Il exerce sa profession dans des lieux variés, le plus souvent au sein d’institutions médico-sociales : établissement et service d'aide par le travail (ESAT)… mais aussi en milieu ouvert et dispositifs d’insertion : jardins d’insertion, centres éducatifs fermés… Les employeurs sont essentiellement les associations - 95 % - et le secteur hospitalier.

Les conditions d’admission

Peuvent se présenter aux épreuves d’admission à la formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme ou titre au moins de niveau IV, enregistré au répertoire national des certifications professionnelles,
  • être titulaire d’un diplôme ou titre au moins de niveau V,  enregistré au répertoire national des certifications professionnelles, pouvoir attester de trois ans d’expérience professionnelle et être en emploi de moniteur d’atelier ou d’éducateur technique spécialisé.

Les épreuves d’admission sont organisées par le centre de formation et comprennent :

  • Niveau I - une épreuve écrite : une dissertation de 2 h
  • Niveau II - une épreuve orale : un entretien de 30 minutes avec un formateur et un professionnel

Ces épreuves ont pour but d’apprécier le niveau de formation générale du candidat ainsi que la motivation et l’intérêt à l’égard du métier et de la formation.

A NOTER : La plupart des centres de formation en travail social proposent des préparations aux concours. Pour en savoir plus, consulter les sites des centres de formation.

Les modes d’accès

La formation est accessible :

  • en formation initiale (voie directe), financée par les Conseils régionaux,
  • en situation d’emploi, financée par l’employeur,
  • en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, financée par l’employeur,
  • dans le cadre de la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

La formation

* Durée : 3 ans

* Formation théorique : 1200 heures de formation réparties en quatre Domaines de Formation :

- DF1 : accompagnement social et éducatif spécialisé

- DF2 : conception et conduite d’un projet éducatif et technique spécialisé

- DF3 : communication professionnelle

- DF4 : implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles

Fréquence des regroupements : spécifique à chaque établissement de formation. Par exemple :

- 12 semaines en 1ère année

- 12 semaines en 2ème année

- 10 semaines en 3ème année

* Formation pratique : Comprend un stage long et deux stages de découverte.

Pour les élèves effectuant la totalité de la formation :

- un stage long de 36 semaines,

- un stage de découverte dans l’insertion de 12 semaines,

- un stage de découverte de 8 semaines.

Pour les élèves pouvant justifier deux années d’expérience professionnelle :

- un stage long de 36 semaines,

- un stage de découverte de 8 semaines.

Pour les élèves en situation d’emploi de MA ou d’ETS :

- deux stages de découverte de 8 semaines chacun.

A NOTER : En conformité avec l'arrêté du 18 mai 2009, des allègements de formation peuvent être consentis après vérification des diplômes, des connaissances et/ou de l'expérience professionnelle antérieure des demandeurs.

La certification

La formation est sanctionnée par un diplôme d'Etat délivré par les Ministères chargés de l’enseignement supérieur, de la justice et des affaires sociales.

Le référentiel de certification est composé de quatre domaines de certification (DC) conformément à l’annexe II « Référentiel de certification » de l’arrêté de 2009. Chacun des domaines comporte une ou deux épreuves organisées par le recteur d’académie ou par l’établissement de formation.

Ces épreuves comprennent :

* DC 1 : épreuve orale sur les pratiques professionnelles ;

* DC 2 - 1ère partie : entretien sur l’organisation de l’environnement de travail ;

* DC 2 - 2ème partie : présentation et soutenance d’un mémoire ;

* DC 3 - 1ère partie : entretien à partir d’un journal d’étude clinique ;

* DC 3 - 2ème partie : élaboration d’écrits professionnels ;

* DC 4 - 1ère partie : épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles ;

* DC 4 - 2ème partie : entretien à partir d’un dossier sur le travail en partenariat et en réseau.

 

Références

* Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d'Etat d'éducateur technique spécialisé

* Circulaire interministérielle DGAS/4A/DGESIP/2009/331 du 2 novembre 2009 relative aux modalités de la formation préparatoire et d'obtention du diplôme d'Etat d'éducateur technique spécialisé